royal vin jauneroyal vin jauneroyal vin jaune

> Une soirée à la brasserie Andler en 1854


Nous nous sommes retrouvés une douzaine de copains à la brasserie Andler en 1854 autrement dit au  théâtre Bacchus pour un spectacle de cabaret. Nous y avons rencontré Constance, une chanteuse lyrique qui rêve de faire carrière à l’opéra Garnier et qui anime les soirées de cette brasserie en se défoulant avec quelques chansons grivoises. Nous avons également côtoyé Erik Satie qui débute en accompagnant Constance au piano et aussi Charles Baudelaire qui cherche son inspiration au milieu de l’agitation ambiante. Courbet est omniprésent par la grâce de son modèle Johanna qui électrise tous les mâles de l’assemblée. Et puis des bohèmes, des artistes en herbes à la recherche de mécènes, des bourgeois en quête de danseuses.  Jeanne, une habituée  défend la condition ouvrière  avec des chants réalistes sous les regards horrifiés mais ravis des nobles comtes et comtesses venus s’encanailler  en ce lieu. Tous ces artistes vous entourent et viennent à votre table partager leurs rêves et leurs espoirs.
Maria Vendola et Jean Pétrement (éminents membres de la confrérie)  animent et dirigent cette soirée où l’on ne s’ennuie jamais. On ne peut s’empêcher de chanter avec la troupe et même de danser qui avec une jolie comédienne qui avec un musicien de talent.


Les actualités du thâtre Bacchus sont sur http://www.theatre-bacchus.fr

Publié le 08/12/2012


A lire également dans la même catégorie

Un petit tour chez Bacchus

Un petit tour chez Bacchus
Publié le 25/07/2019

Choix du coup de coeur 2019

Choix du coup de coeur 2019
Publié le 18/07/2019