royal vin jauneroyal vin jauneroyal vin jaune

> Intronisations à la brasserie Le Jura à Neuchâtel


Nous étions une bonne vingtaine à nous rendre à la brasserie « Le Jura » en ce samedi 10 novembre pluvieux. Nous avions rendez-vous vers 12h30 pour y « diner » comme on dit en Suisse. Adeline Chatelain et Raphaël Fumey, viticulteurs à Montigny les Arsures chez qui nous avions acheté les vins qui accompagnaient le repas nous avaient fait l’amitié de nous rejoindre. Danièle et Fernand, des copains de Molin (39)  avaient profité de cette occasion pour retrouver des amis Neuchâtelois Valérie et Thierry, lesquels nous ont vanté la fête des vendanges de leur ville. Elle a lieu le dernier week-end de septembre et nous ne manquerons pas l’an prochain d’y faire une apparition.

Le chef et propriétaire de la brasserie, Jean François Lemaire nous avait préparé un velouté de butternut que nous avons dégusté avec un Chardonnay 2009, puis des joues de porc marinées au Vin Jaune avec un Trousseau de 2009 puis enfin une petite glace aux coulis de fruits rouges.

Après ces agapes, nous avons procédé à l’intronisation de François Mougin qui officie au restaurant depuis deux ans et de son patron Jean François.

Jean François Lemaire est d’origine basque et son épouse Helen est Anglaise. Ils ont acheté la brasserie il y a une dizaine d’années. Le Jura est le plus vieil établissement de la ville. Ils ont deux enfants (deux filles) qui parlent couramment Français, Anglais et … Suisse.

François et Jean François ont accepté notre devise qui est, il n’est pas inutile de le rappeler, de « connaitre et faire connaitre les excellents Vins Jaunes » et ils ont reçu leur épinglette et signé le titre d’appartenance à la confrérie.

Quelques invités Suisses nous avaient rejoints entretemps, curieux de découvrir (ou de redécouvrir pour certains) les vins du Jura. L’un d’entre eux nous a montré des photos d’une excursion qu’il avait faite à Arbois en 1957 !! Trois cars de touristes Suisses, s’y étaient arrêtés pour y passer la journée et il se souvenait parfaitement du menu qu’ils avaient savouré chez Jeunet. Il en parlait encore avec ravissement presque cinquante années plus tard, preuve que la gastronomie jurassienne marque les palais et la mémoire.

Ils ont d’abord apprécié le Chardonnay et le Trousseau puis nous avons entamé la dégustation des quelques clavelins de Vin Jaune Fumey-Chatelain 2004 que nous avions apportés pour cette occasion. Ensuite, pour notre plus grand bonheur, Adeline et Raphaël ont sortis de leur besace quelques clavelins d’Arbois jaune 1999 (qui affichaient presque dix ans de vieillissement en fûts) et quelques bouteilles de vins de paille de leur domaine.

Nous avons échangé nos impressions avec les amis Suisses et expliqué les origines et les particularités des vins Jurassiens.

Nous avons enfin quitté Neuchâtel sous la pluie vers 17h30 pour rejoindre nos pénates.

 


Publié le 11/11/2012


A lire également dans la même catégorie

Un petit tour chez Bacchus

Un petit tour chez Bacchus
Publié le 25/07/2019

Choix du coup de coeur 2019

Choix du coup de coeur 2019
Publié le 18/07/2019