royal vin jauneroyal vin jauneroyal vin jaune

> Visite du caveau de Bacchus


Notre programme de visites de caves nous avait conduit ce samedi là chez Lucien Aviet (surnommé « Bacchus ») à Montigny les Arsures. J’avais pris rendez-vous le matin et à 15 heures, nous frappons à la porte de son caveau. Un vaste espace, rempli de tonneaux imposants avec en son centre un fourneau bas qui tempérait la pièce. A coté du fourneau, sur un tonneau placé en position verticale, un morceau de comté d’un âge respectable accompagné d’un saucisson de fière allure.
Assis derrière le fourneau, Monsieur Bacchus, nous regardait entrer d’un œil pétillant en caressant sa barbiche.
Nous nous sommes présentés en lui expliquant l’objet de notre visite, à savoir déguster un peu de son vin jaune.
Il nous rétorqua aussitôt :
- Vous gouterez ce que je vous donnerai !
La discussion n’étant pas admise en ce lieu, nous avons donc passé en revue toute la troupe entière de sa production depuis les blancs (et en particulier son melon) jusqu’au jaune en passant par toutes les couleurs des rouges jurassiens. Entre temps des clients entraient, goutaient, mangeaient un morceau, achetaient. Lorsque le comté fut consommé, il alla chercher une boite de cerneaux de noix qui, comme chacun le sait, accompagnent à merveille les blancs et surtout les jaunes.
Ose-t-on encore expliquer, en parlant d’un viticulteur dont la réputation n’est plus à faire, que ses vins sont de haut niveau et que le jaune de 2004 que nous avons gouté est excellent.
Au détour d’une conversation, et évoquant la qualité de ses produits, il expliqua à la cantonade :
- J’ai des clients qui viennent acheter régulièrement mes vins depuis 54 ans. Si je les arnaquais, est-ce qu’ils viendraient encore me voir ?
C’est-y pas du BSP cela (bon sens pratique) ?
Lorsque vous regardez autour de vous, vous apercevez des petites notes épinglées sur les murs ou au flanc des tonneaux. Et vous pouvez y lire des aphorismes tels que :
« L’excès de modération nuit à la consommation » ou bien encore :
« Il faut savoir profiter du jour qui vient et de ses délices, passer le jour entre deux vins et la nuit entre deux cuisses »
M. Bacchus est également un philosophe ! Et pas un triste !

http://www.terredevinjaune.com



Publié le 07/07/2012


A lire également dans la même catégorie

Un petit tour chez Bacchus

Un petit tour chez Bacchus
Publié le 25/07/2019

Choix du coup de coeur 2019

Choix du coup de coeur 2019
Publié le 18/07/2019