royal vin jauneroyal vin jauneroyal vin jaune

> Les Tastaïres sont à Arbois


Depuis quelques mois, j'avais eu un contact régulier avec Jean Jacquier de la confrérie des Tastaïres qui préparait un voyage de découverte de la Franche Comté et de l'Alsace. Leur périple avait, entre autres objectifs, la rencontre avec d'autres confréries et bien entendu une initiation aux saveurs régionales. Voici quelques infos la concernant, fournies par Pierre Alain Menozzi qui en est le grand maitre :

"La confrérie des Tastaïres (tasteurs, goûteurs)est née en 2014. Elle fut créée par un groupe d’amis qui voulaient promouvoir les produits locaux de leur village La Salvetat sur Agout. Ce village perché à 800 m d’altitude est très touristique puisqu’il passe de 1000 habitants l’hiver à 11 000 l’été. Il est connu essentiellement pour son eau pétillante très peu chargée en sel et pour sa charcuterie. Nous nous devions donc d’organiser des manifestations au cours desquelles nous servirions des repas pour faire connaître : la bougnette, le frésinat, etc. C’est ainsi que nous organisons :

  • En février, la fête du cochon
  • En juillet, la fête du pont qui est un bal populaire
  • En août, le rock au Cazal

Notre confrérie est composée actuellement de quinze membres et on se réunit une fois par mois autour d’un repas.

Afin d’exporter nos traditions nous avons décidé d’organiser une tournée dans l’Est à la rencontre de confréries. C’est ainsi qu’au mois de septembre nous avons retrouvé :

  • La confrérie du Mont d’Or représentée par M. Sancey-Richard Patrick
  • La confrérie du Fromage représentée par M. Philippe Roland du musée du Fromage
  • La confrérie de la choucroute représentée par Mme Fisher Nicole
  • La confrérie de l’or blanc représentée par Mme Rouchon Michelle
  • La confrérie du Royal vin jaune représentée par M. Mougin Yvon"

Je reprends la plume, comme on disait autrefois, pour évoquer cette rencontre qui eut lieu à la Finette d'Arbois. L'agenda des Tastaïres étant très chargé, nous avions rendez-vous à midi et nous devions nous quitter au plus tard à 15 heures. Les visiteurs ont été surpris par l'absence de tenue des membres du Royal Vin Jaune mais cela ne les a pas empêché de nous réserver, à Isabelle et à moi, un bel accueil. Pierre Alain Mozzi nous à présenté sa confrérie et fait part du plaisir de nous rencontrer. Je reçu le bel insigne significatif de leur raison d'être à savoir fourchette et couteau (que je porte autour du cou), ainsi qu'un chouette ouvrage sur leur belle région et un pack de Salvetat. C'est bien la première fois de ma vie de buveur (avec modération) de vin que l'on me fait un tel cadeau et surtout que je l'accepte avec grand plaisir. D'abord, je ne suis pas comme Jean Carmet qui expliquait à qui voulait l'entendre "qu'il ne buvait jamais d'eau car après il n'avait plus soif" et ensuite (et ce n'est pas un mensonge) c'est mon eau préférée. Les Tastaïres étaient accompagnés de leurs épouses et nous avons dégusté un clavelin de notre dernier coup de coeur, un Arbois 2012 de chez Paul Benoit de Pupillin. Le repas a été plus que convivial et le tutoiement fut de rigueur. Les Tastaïres font honneur à leur confrérie car ce sont des amoureux de la vie, de la bonne chère et leur amitié fait plaisir à voir. Les épouses partagent cette conception épicurienne de l'existence et ne furent pas en reste de bons mots et d'éclats de rire. Nous avons pris l'engagement de leur rendre cette visite et peut être de faire quelques balades à moto. Figurez vous que dans la bande, il y a trois bikers. La preuve, s'il en fallait une, que ce sont d'honnêtes gens.  

 


Publié le 21/10/2021


A lire également dans la même catégorie

Intronisation de Bruno Wastin

Intronisation de Bruno Wastin
Publié le 25/09/2021