royal vin jauneroyal vin jauneroyal vin jaune

> Assemblée générale de la confrérie. Samedi 19 octobre 2019


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite assemblée générale ce samedi 19 octobre, maigre en effectif mais pas en qualité, ni de participants ni d’invité puisque nous recevions ce soir là Pierre Chevrier qui est Suisse, hédoniste, auteur et collectionneur. Il a fait la une des médias en 2011 en se portant acquéreur d’un flacon de Vin Jaune de 1774 à la percée de cette année-là. Il est connu, entre autres dans le monde du vin, du fait de sa passion des bouteilles historiques, de ses chroniques Dionysiaques sur les ondes suisses et de ses ouvrages tels que, par exemple, « Des hommes et des vins d’exception » édité en 1997 ou bien encore « Le Vin d’hier. Vins historiques et d’exception » imprimé en 2009. Il est également un spécialiste des alcools et son dernier livre sur le sujet est intitulé « Eaux de vie, liqueurs & spiritueux extraordinaires ».

J’ai commencé, comme d’habitude en cette occasion, par rappeler l’historique de la confrérie fondée par Eliane et Robert Aviet d’Arbois, puis j’ai présenté les comptes de l’année à l’assemblée qui les a validés et donné quitus à son trésorier pour la gestion de la période écoulée (Zéro voix contre et Zéro abstention).

J’ai ensuite rappelé les événements de l’année.

Notre découverte des produits de l’ESAT de St Michel du Haut à Salins les Bains en février ;

Notre sortie en Allemagne à Endigen dans le Kaiserstuhl organisée par nos amis du Vaucluse Monica et Rob en avril ;

La dégustation chez Bacchus, prince du Trousseau et autres merveilles, à Montigny les Arsures en compagnie d’anciens de l’IGN en mai ;

La fête organisée pour le 30ème anniversaire de la confrérie en juin, à Montigny les Arsures également. Quelques amis Québécois (France, Anne, Guy et Claude) nous avaient rejoint à cette occasion ;

L’élection de notre coup de cœur de l’année en juin, en l’occurrence un Côte du Jura des Belémnites de Christian Melet de Mesnay.

Cette année, notre concours « Le Vin Jaune se boit partout dans le monde » n’a pas eu le succès mérité puisque seule notre amie Valérie Bouvier Fransolet nous a transmis quelques photos de notre clavelin depuis le Cambodge. Une petite recommandation à tous : n’oubliez pas d’emmener avec vous la photo cartonnée de notre RVJ dans vos valises et ramenez nous quelques images insolites de vos voyages.

Puis notre conférencier a pris la parole et a répondu à toutes les nombreuses questions intéressées des participants. Nous avons ainsi appris (et cela est documenté dans l’ouvrage de Pierre) que la contenance d’un clavelin n’a pas été décidée pour correspondre à la part des anges (perte de volume d’un litre de Savagnin durant son séjour de six années (ou plus) en pièces). Ce contenu est né de la vente à Arbois de stocks d’invendus de commandes anglaises en fin du XIXème siècle. C’est ainsi que cette bouteille, nommée « Anglaise clavelin » de 65 cl, s’est transformée en un flacon de 62 cl que l’on a appelé « clavelin ».

Après quelques dédicaces, par notre invité, de son ouvrage sur l’Arbois Jaune de 1774, nous avons dégusté en guise d’apéritif plusieurs clavelins de notre coup de cœur 2019. Christian Melet, le propriétaire du domaine des Belémnites, nous avait fait le plaisir d’être parmi nous et de nous parler de son travail et de ses produits. Quelques morceaux de Tomme du Poupet de Martine Cêtre de St Thiébaud accompagnaient avec avantage cette dégustation.

Nous avons terminé la soirée à la Finette à Arbois avec un sympathique mâchon jurassien.

 


Publié le 21/10/2019


A lire également dans la même catégorie

Un petit tour chez Bacchus

Un petit tour chez Bacchus
Publié le 25/07/2019

Choix du coup de coeur 2019

Choix du coup de coeur 2019
Publié le 18/07/2019