royal vin jauneroyal vin jauneroyal vin jaune

> Excellence et authenticité. Un vigneron comme nous les aimons : Yves Hordé et son fils Antoine


Yves Hordé

14 rue du Port

39600 Port Lesney

Tel. : 0384738924

Mail : yves.horde39@orange.fr

Site : http://domaine-horde.com

Yves démarre son exploitation en 2007 et il possède aujourd'hui 3,5 hectares en production avec un projet de replantation de 1,8 hectare dans les années à venir. Le Savagnin représente environ 40% de sa production. Il produit également des Trousseau, des Chardonnay, des Poulsard. En vin jaune, il ne fait pas de production régulière car il veut fabriquer des cuvées qui sortent de l’ordinaire et comme il le dit, cela ne marche pas toutes les années. Il a produit du 2003 (avec une sélection au guide Hachette), du 2007 (avec 3 étoiles et un coup de cœur au même guide) puis du 2009 avec 2,5 hectos qui se présentent plutôt bien. Son Côte du Jura Jaune est très aromatique, long en bouche et il rappelle la finesse des bons Château-Chalon Le Savagnin qui a été mis en vieillissement les autres années et qui, pour Yves ne présentaient pas le potentiel attendu en Jaune, sont commercialisés en l’état. Il cite l’exemple du millésime 2008 qui était presque arrivé à maturité mais qui présentait trop d’acidité. Il a décidé de l’assembler avec quelques tonneaux de 2009 pour proposer un excellent savagnin. Il souhaite rendre hommage à Robert Aviet qui, à ses débuts, lui a fourni les plans de ses vignes. Il pense qu’une bonne terre est le premier facteur d’excellence mais il affirme que la qualité des plans joue également un rôle important en ce sens. Il vinifie avec les levures naturelles sans aucune manipulation. Il sait que la qualité du vin commence à la vigne avec une bonne taille, un travail soigné de la terre et ainsi, lorsque le raisin arrive à la cuverie, tout se passe mieux au cours des opérations de cave. Toutes ses récoltes sont cueillies à la main, triées à la main, encuvées à la main. Il cite encore l’exemple de son Poulsard qui est vinifié sans sulfite. Il en ajoute seulement 0,5 g par hecto lors de la mise en bouteilles.

Quelques particularités encore qui démontrent, s’il en est besoin, son souci de qualité dans ses productions.

Son Macvin est fabriqué avec son eau de vie vieillie durant 24 mois au lieu des 14 mois réglementaires. Puis le Macvin lui-même est vieilli à son tour 24 mois au lieu des 12 mois obligatoires. Il a d’ailleurs été récompensé par trois étoiles au guide Hachette.

Un de ses crémants sans ajout de liqueur d’expédition ce qui fait ressortir la typicité du terroir. Il est fabriqué avec une tête de cuvée mise de côté à chaque pressée.

La relève du domaine est assurée par le fils Antoine, travailleur et passionné comme papa, qui a dix-neuf ans et prépare un BTS Viti-Oenologie à Beaune.

   


Publié le 11/08/2016


A lire également dans la même catégorie

Un petit tour chez Bacchus

Un petit tour chez Bacchus
Publié le 25/07/2019

Choix du coup de coeur 2019

Choix du coup de coeur 2019
Publié le 18/07/2019