royal vin jauneroyal vin jauneroyal vin jaune

> Visite du domaine des Hospices de Beaune et de l'Hôtel-Dieu


Ce samedi 5 septembre dernier, nous étions une quinzaine de membres de la confrérie à nous retrouver à 11 heures à la cuverie des Hospices de Beaune pour la visite des lieux. Les vendanges avaient commencé depuis deux jours et la récolte s’avérait peu abondante mais de bonne qualité. Les trieurs déjà au travail ne trouvaient que très peu de déchets.

Nous avons été accueillis par Antoine Jacquet, le directeur général des hôpitaux publics de Beaune qui est le patron des établissements sanitaires et médico-sociaux de la ville mais également patron du domaine viticole des hospices, domaine conséquent puisqu’il représente plus de soixante hectares de  premiers crus et de grands crus. La célère vente annuelle permet encore aujourd'hui aux Hospices de Beaune de financer les investissements de la modernisation hospitalière et l’entretien du patrimoine.

Le domaine viticole est dirigé par un collaborateur direct d’Antoine, un régisseur qui est en fonction depuis très peu de temps, l’ancien ayant fait valoir ses droits à la retraite. Il s’agit d’une jeune femme de 37 ans, ingénieur agronome et œnologue qui, après une expérience de plus de onze années dans le métier, a pris la tête de l’exploitation. Elle dirige vingt-deux  vignerons qui s’occupent chacun d’un peu moins de trois hectares de vignes.

Le matériel est ultramoderne et permet d’exploiter au mieux les productions qui sont situées essentiellement aux alentours de Beaunes (Auxey-Duresses, Beaune, Meursault, Monthelie, Pommard, Pernand-Vergelesses, Puligny-Montrachet, Savigny-les-Beaune et Volnay) mais aussi en Côtes de Nuit avec des grands crus tels que Mazis-Chambertin, Clos de la Roche et Echezeaux. Il y a également quelques parcelles en Maconnais avec des Puilly Fuissé.

La visite fut extrêmement intéressante en particulier du fait que la cuverie était en pleine activité ce jour-là. Nous avons dégusté un Pouilly Fuissé en conclusion de notre visite et nous avons été déjeuner à 13 heures à la Ciboulette, un restaurant sympathique et de bon aloi qui nous avait été recommandé par Antoine.

J’ai eu le plaisir, durant le déjeuner, d’introniser deux nouveaux membres, Annie et Michel Sengler de Créteil ce qui agrandit encore le cercle des amis du Royal Vin Jaune. Annie et Michel ont connu la confrérie par le biais de notre site et ce sont de grands amateurs de vins rares et particuliers comme par exemple celui produit par les vignes Montmartroises pour n’en citer qu’un exemple.

Antoine nous avait fait réserver un guide pour la visite de l’Hôtel-Dieu l’après-midi et nous avons découvert ou redécouvert (pour certains d’entre nous) ce monument magnifique. Il fut érigé en 1443 à l’initiative de Nicolas Rolin chancelier du duc de Bourgogne et de Guigonde de Salins (propriétaire des salines de la ville en ce temps-là). Ces hospices qui venaient en aide aux « pauvres malades » ont fonctionné dans cet esprit de charité et de soins jusqu’en 1971. L’Hôtel-Dieu a été classé monument historique dès 1862.

 


Publié le 06/09/2015


A lire également dans la même catégorie

Un petit tour chez Bacchus

Un petit tour chez Bacchus
Publié le 25/07/2019

Choix du coup de coeur 2019

Choix du coup de coeur 2019
Publié le 18/07/2019