royal vin jauneroyal vin jauneroyal vin jaune

> Assemblée générale du 27 octobre 2018


Nous étions une petite cinquantaine pour cette 29ème assemblée générale du 27 novembre 2018, laquelle a débuté traditionnellement par un petit rappel de l’historique de la confrérie. Elle fut créée en 1989 par Eliane et Robert Aviet d’Arbois et son rôle est de faire connaitre et de promouvoir les authentiques et excellents Vins Jaunes.

Dans un deuxième temps, j’ai présenté les comptes de l’année écoulée, notre bien aimé trésorier Olivier Bernard et son épouse Atika étant au Maroc pour traiter quelques affaires.

L’effectif de la confrérie se situe toujours aux alentours d’un peu plus d’une quarantaine de cotisations ce qui représente environ quatre-vingts adhérents en comptant les conjoints.

Je rappelle que la confrérie se veut être un réseau international d’amis des excellents et authentiques Vins Jaunes (n’ayons pas peur des répétitions) et dans cet esprit, notre amie Lyne Pelletier de Québec, a constitué là-bas une section du Royal Vin Jaune. Pour la seconde année consécutive de son activité, elle a intronisé le 8 avril dernier, au cours d’un excellent souper, Anne et Marcel Curodeau, David O’Brien, Michèle et Luc Lescarbeau, Mathieu Paquet, Alexandre Turcotte et Stan Padzunass. Nous souhaitons beaucoup de succès à cette section et félicitations à Lyne pour son travail chez nos amis Québécois.

Pour continuer le cours de cette AG, j’ai présenté une petite rétrospective des événements de l’année.

En 2018, nous avons fait une sortie fin avril en Alsace, dans le petit village d’Heilgenstein afin d’y découvrir la huitième merveille de la région, le Klevener qui est autorisé à la culture uniquement autour de ce village.

Puis le choix de notre coup de cœur en juin, un Arbois Jaune 2010 du domaine Villet à Arbois.

J’ai présenté ensuite l’ébauche du programme des événements de l’an prochain avec un point fort qui sera le trentième anniversaire de la confrérie. La date retenue est le samedi 8 juin. Autre sortie marquante, une visite du domaine Knap en Allemagne dans la région du Kaiserstuhl, à Endigen exactement, où l’on fait de magnifiques vins blancs. Ce sera le samedi 4 mai. Nous comptons déjà une dizaine d’inscrits.

Après avoir chanté tous en cœur « La petite bouteille de vin Jaune » qui est devenu l’hymne de notre confrérie, nous avons demandé à Christine Villet qui était avec nous, de nous parler de son vin et de son domaine. Christine a eu la gentillesse de nous apporter un clavelin qui n’a pas fait défaut lors de l’apéritif qui a suivi.

Puis, nous avons rendu un hommage à quelques pionniers qui étaient déjà présents à l’envol du Royal Vin Jaune en 1989. Il s’agit de Monique et Bruno Gatto, de Françoise et Jacques Chevrier et de Paul Gleyze accompagné de son épouse Sylvie qui nous a rejoint beaucoup plus récemment.

Nous leur avons remis à chacun un clavelin en bois à leur nom, sculpté par Alain Guyot-Bez, ami et voisin de Marie Odile et Denis Donzé. Nous avons tous applaudi leur fidélité et cette longue amitié.

Dans la continuité de la vie de l’association, nous avons eu cette année la joie d’introniser trois nouveaux membres.

  • Daniel Monti, cadre à la retraite des Automobiles Peugeot, résidant à Sochaux.
  • Joël Monti, frère de Daniel, directeur d’une Association Francophone (France, Wallonie, Romandie, Québec) qui œuvre dans le domaine de l’aménagement durable des zones économiques. Isabelle sa compagne, présente à ses côtés, et Joël, demeurent à Besançon.
  • Isabelle Bortolotti, acheteuse chez FlexN-Gate est de Mandeure (région de Montbéliard).

Tous se sont engagés à faire connaitre les excellents et authentiques Vins Jaunes, ont signé la charte de la confrérie et ont été décorés de notre épinglette (comme disent nos amis Québécois).

Puis le moment était venu de donner la parole à un invité renommé, Roger Gibey d’Arbois. Roger fut maitre de conférences à la faculté de médecine de Besançon et directeur du laboratoire d’analyse du CHU. Il est fils de vigneron et passionné par les vins du Jura et leur histoire. Il eut l’extraordinaire opportunité de participer à deux dégustations du fameux Vin Jaune de 1774, dont une bouteille s’est vendue aux enchères cette année à plus de 100000 euros.

Roger nous a raconté l’histoire de ce fameux vin et expliqué quelques clés de son extraordinaire longévité. Je publierai un résumé détaillé de son intervention dans un prochain message grâce à Marie Odile qui s’est donné la peine d’en prendre note.

Les nombreuses questions des participants ont montré l’intérêt de cette communication claire et précise.   

Puis est venu l’heure de l’apéritif avec bien entendu le RVJ de l’année, un Arbois Jaune 2010 de chez Christine et Alain Villet. Excellent cru, fin et aromatique apprécié par toute l’assistance, d’autant plus qu’il fut accompagné de toasts (en jurassien moderne, un petit « mâchon ») composés de menues tranches de pain aux noix, auxquelles on avait associé des morceaux de tomes du Poupet agrémentés d’un concentré de Vin Jaune.

La tome du Poupet est produite par Martine Cêtre avec le lait cru de la ferme de son mari à St Thiébaud vers Salins les Bains. Une merveille avec ou sans gelée.

La gelée en question est fabriquée par Fabienne Duboz du Queutchet (Mesnay) qui nous avait fait une petite surprise en nous préparant également quelques toasts avec du jambon cru et une gelée de Poulsard. Outre ce qu’elle nous a fait gouter à cet apéritif, Fabienne produit des confitures et des conserves de légumes tous plus originaux et gouteux les uns que les autres. Tout ce qu’elle vend sort de son jardin ou de la nature environnante.

Nous nous sommes rendus ensuite à Chamblay aux Radeliers où nous avons diné, sans oublier la petite cérémonie du trou normand animée dans la tradition par Bernard Delaby.

Cette année se termine donc dans la joie et la convivialité au bonheur de tous.   

 

 

 

 


Publié le 29/10/2018


A lire également dans la même catégorie